-->

Orange.fr n’aime pas ses clients

Écrit le 9 février 2008 par Jiceo

Orange.fr n’aime pas ses clients. Ou plus précisément, Orange.fr aimerait que n’existe que la moitié de chacun de ses clients. La moitié qui paie sans broncher les services annoncés mais non fournis, la moitié qui paie les services associés automatiquement auxquels elle n’a pourtant pas souscrit. Services dont elle ne peut se défaire, baladée qu’elle est cette moitié de client dans le maquis d’un site internet spécialement construit pour être confus. Mais l’autre moitié de chacun de ses clients, alors celle-là Orange.fr la déteste. Celle qui sollicite la mise en œuvre du service qui lui a été vendu, celle qui cherche à se défaire d’options automatiques non sollicitées. Cette partie-là de ses clients Orange.fr aimerait pouvoir s’en passer. Car Orange.fr ne s’aime pas dans le miroir tendu par ses clients. Alors elle les punit.

C’est ce qui vient de m’arriver. Ligne ADSL, coupée sans préavis. Une nouvelle fois.

Tout a commencé le 2 janvier 2008 (Je souscris à une offre chez Orange.fr. Je me découvre VIP chez Crétin.com). Un mois est passé! Un mois d’attente au cours duquel Orange.fr a été incapable d’apporter une solution, pourtant élémentaire, à son client.

Aujourd’hui 4 février, le problème demeure en l’état. Orange.fr s’en fout de satisfaire son client; mais ose tout de même lui envoyer une facture. Dans le jargon marketing de Orange.fr, client ça se prononce pigeon. Lequel, passablement lassé d’attendre une solution, somme toute élémentaire, répond par un courrier en recommandé avec accusé de réception ([PDF] Madame l’Agence, Monsieur l’Agence); courrier posté le mardi 5/02/2008. Cette fois, la réaction n’a pas trainé. C’est sûr, quand elle veut, elle peut l’Orange.

Car, mercredi 6 février dès le matin, Orange.fr coupe mon accès ADSL. Comme le vendredi 4 janvier, sans préavis. Pourquoi se gêner? Plus d’accès à mes courriers électroniques; plus d’accès à Internet. Pas même un appel téléphonique du (comment disent-ils) «service clients», c’est bien cela ? Juste la manifestation de sa capacité de nuisance, parce que le miroir sorti du courrier en recommandé a reflété d’elle une image fripée de peau d’orange qu’elle n’aime pas. Alors, comme la sorcière dans Blanche-Neige elle brise le miroir pour le punir.

Chez Orange.fr le client est ce bon crétin juste bon à ponctionner. Les 6,3 milliards de bénéfices revendiqués pour 2007 viennent le rappeler opportunément. « O.-F. » du 07/02 rappelle au passage que depuis l’annonce d’un plan de restructuration en 2006, 16400 salariés ont quitté France-Telecom. Au fond, le délire des dirigeants de France-Telecom serait de faire du profit sans clients et sans salariés. Un rêve de technocrates.

J’ai gouté l’Orange. Elle était pourrie.

à bon entendeur…

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Laisser une réponse

*