Warning: Use of undefined constant ‘memory_limit’ - assumed '‘memory_limit’' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/29/d159555958/htdocs/printempschallans/wp-config.php on line 23

Warning: Use of undefined constant ’50M’ - assumed '’50M’' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/29/d159555958/htdocs/printempschallans/wp-config.php on line 23
Dans l'air du temps » Blog Archive » L’obscène monsieur de Villepin -->

L’obscène monsieur de Villepin

Écrit le 21 septembre 2009 par Jiceo

• Il devient obscène monsieur de Villepin Ă  poursuivre son exhibition abracadabrantesque, ce lundi 21 septembre 2009 premier jour du procès Clearstream. Faut-il ĂŞtre rustre pour se croire ainsi chez soi dès qu’on gravit des marches encadrĂ©es de colonnes? Parce qu’on fut un temps l’occupant d’un bureau rue du Faubourg Saint-HonorĂ© ou bien titulaire de quelque autre palais de la RĂ©publique rue de Varenne on pourrait s’autoriser Ă  prendre tous les palais de La RĂ©publique pour des rĂ©sidences secondaires? Y compris le palais de Justice? On pourrait se comporter dans la salle des pas perdus comme dans sa propre salle de bain?

Faut-il sortir de la cuisse de Jupiter pour s’imaginer transformer la salle des pas perdus en vulgaire estrade mĂ©diatico-politique? « Je suis ici par la volontĂ© d’un homme. Je suis ici par l’acharnement d’un homme, Nicolas Sarkozy, qui est aussi prĂ©sident de la RĂ©publique française. J’en sortirai libre et blanchi, au nom du peuple français. Certains voudraient croire qu’il n’y a pas dans notre pays de procès politique. Je veux le croire aussi. Et pourtant nous sommes ici en 2009 et nous sommes en France. » Quelle impudence.

Ne pas se faire prendre Ă  jouer aux petites voitures

Il y a sans doute une meilleure manière de garder sa dignitĂ© lorsqu’on est convoquĂ© au tribunal, et en l’occurrence pas pour une peccadille. C’est de faire profil bas et de dĂ©clarer s’en remettre Ă  la sagesse de la justice. VoilĂ  un comportement rĂ©publicain; citoyen; digne. A fortiori pour un ancien ministre de la RĂ©publique. Laissons le procès se dĂ©rouler. Le tribunal apprĂ©ciera la culpabilitĂ© des uns et des autres. En attendant il serait dĂ©licat de prĂ©sumer que l’instruction a renvoyĂ© en correctionnelle le ci-devant Dominique de Villepin juste pour le plaisir, sans quelques Ă©lĂ©ments Ă  charge. Attendons pour condamner l’instruction que le tribunal ait rendu son jugement.

Pour le reste, on veut bien comprendre que le monde chancelle lorsqu’on voit partir en fumĂ©e l’image de perfection achevĂ©e qu’on voulait donner de soi. Mais de lĂ  Ă  inverser les rĂ´les, Ă  se prĂ©senter soi comme victime, jusque dans l’enceinte du palais de Justice. Quelle belle leçon d’incivilitĂ© jetĂ©e Ă  la face du pays. Quand on veut jouer au grand garçon, accaparĂ© exclusivement par de hautes prĂ©occupations, il ne faut pas se faire prendre Ă  jouer aux petites voitures, comme un petit garçon. Ou alors assumer dignement les consĂ©quences, ce qui est encore demeurer un grand garçon.

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Laisser une réponse

*