Warning: Use of undefined constant ‘memory_limit’ - assumed '‘memory_limit’' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/29/d159555958/htdocs/printempschallans/wp-config.php on line 23

Warning: Use of undefined constant ’50M’ - assumed '’50M’' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/29/d159555958/htdocs/printempschallans/wp-config.php on line 23
Dans l'air du temps -->

« Monde commun » de Christian Paul porte en lui la promesse de son échec

Écrit le 11 février 2018 par Jiceo

« Monde commun », le mouvement que lance Christian Paul… pardon je reprends. « Monde commun », le nom lancĂ© Ă  la cantonade par Christian Paul, accrochĂ© au rĂŞve de le voir Ă©merger en mouvement politique, porte en lui la promesse de son Ă©chec. « RĂ©inventer la gauche » telle est l’ambition revendiquĂ©e. Une gageure! Sa nature comme sa genèse en expriment l’antinomie.

Car pour construire un monde commun il faut d’abord s’astreindre Ă  partager des expĂ©riences en commun, Ă  partager des retours d’expĂ©rience. Construire un monde commun suppose une capacitĂ© Ă  tirer des conclusions constructives de ses propres Ă©checs, une capacitĂ© Ă  modifier son approche et son discours politiques Ă©clairĂ©s par l’expĂ©rience, toutes les expĂ©riences, les siennes comme celles d’autrui. Construire un monde commun suppose Lire la suite de l’article »

Notre-Dame-des-Landes : la mort du projet ressuscite les réflexes politiciens archaïques

Écrit le 22 janvier 2018 par Jiceo

Sursaut de dĂ©pit après l’annonce (17/01/2018) du gouvernement, l’abandon du projet de nouvel aĂ©roport Ă  Notre-Dame-des-Landes. En un Ă©clair, les nostalgiques du vieux monde politicien ont rĂ©activĂ© leurs automatismes rhĂ©toriques, rĂ©cupĂ©rĂ© leurs vieux rĂ©flexes partisans: mĂ©lange de dĂ©nigrement, d’anathème, d’arrogance destinĂ© Ă  disqualifier l’autoritĂ© politique qui n’a pas eu l’intelligence de penser comme eux, d’aboutir Ă  la mĂŞme conclusion qu’eux.

On en est donc encore lĂ  ? Ces jeux de posture n’ont donc pas disparu ? L’outrance des propos, la dramatisation des enjeux, la rĂ©duction d’une situation complexe Ă  une option exclusive (chacun la sienne), le dĂ©nigrement de l’autoritĂ© dĂ©cisionnaire, une quasi-annonce de fin du monde dès lors que l’option par soi prĂ©conisĂ©e n’est pas celle retenue: autant de rĂ©actions dĂ©mesurĂ©es Lire la suite de l’article »

Anne Hidalgo, bonjour tristesse

Écrit le 12 janvier 2017 par Jiceo

« La maire PS de Paris Anne Hidalgo a dénoncé jeudi, dans un entretien au Monde (12/01/2017), « l’immense gâchis du quinquennat qui se termine » dont elle rend responsables à la fois François Hollande, Emmanuel Macron et Manuel Valls.

Anne Hidalgo, quelle tristesse! Serait-elle immortelle cette culture infantile sur laquelle le PS s’est construit? A croire que le double hĂ©ritage Lire la suite de l’article »

Jacques Attali en Stroumpf grincheux
E. Macron Ă©branle la statue du commandeur

Écrit le 26 novembre 2016 par Jiceo

•  « Macron la stratĂ©gie du mĂ©tĂ©ore » : un reportage diffusĂ© par France 3 le 21 novembre 2016. Je ne vais pas m’Ă©tendre sur le sujet, traitĂ© de manière plutĂ´t sobre ce qui dans mon esprit est synonyme de qualitĂ©. Chacun se sera fait une opinion Ă  l’aune de ses propres rĂ©fĂ©rences. Je souhaite juste mettre en lumière ce numĂ©ro de comique que le montage nous a offert, de comique triste : l’interview de Jacques Attali.

  Il faut voir l’aigreur d’un Jacques Attali au moment de commenter l’entreprise politique d’Emmanuel Macron, l’aigreur qui transpire de son expression faciale, la voir plutĂ´t que l’entendre car elle est en dĂ©calage avec le propos qui prĂ©sente l’apparence formelle de la pensĂ©e distanciĂ©e.  Lire la suite de l’article »

A propos cette fois du mariage gay
France, terre bénie des ratiocineurs

Écrit le 17 avril 2013 par Jiceo

• Et on remet le couvert, cette fois Ă  propos du mariage gay. Ah, France terre bĂ©nie des ratiocineurs. Qu’est-ce qu’on y aime ergoter sans fin ! Qu’est-ce qu’on y aime s’invectiver ! Qu’est-ce qu’on y aime s’enfermer dans des postures irrĂ©conciliables. Qu’est-ce qu’on y adore se dĂ©chirer sur ce qui nous sĂ©pare (si peu) en faisant fi de tout ce qui nous rassemble (presque tout). Deux siècles de psychodrames ne nous ont pas lassĂ©, ne nous ont pas assagi. Chaque fois la mĂŞme rĂ©gression collective; comme l’atteste ce changement de dĂ©nomination du projet de loi autorisant le mariage homosexuel, soudain transformĂ© en « mariage pour tous », par jĂ©suitisme pour tenter d’amener Ă  rĂ©sipiscence les jansĂ©nistes d’apparat. Lire la suite de l’article »

L’Ă©chec du rĂ©fĂ©rendum alsacien, indice de la veulerie ordinaire

Écrit le 9 avril 2013 par Jiceo

• A ce train-lĂ , la France va encore dĂ©gringoler quelques marches avant de dĂ©couvrir horrifiĂ©e que le fond est proche. VoilĂ  donc qu’une proposition pourtant bĂ©nigne, celle de condenser la vie politique d’Alsace dans une entitĂ© unifiĂ©e en fusionnant Conseil rĂ©gional et Conseils gĂ©nĂ©raux, voilĂ  que cette proposition de simplifier et clarifier la vie politique a laissĂ© indiffĂ©rents les citoyens alsaciens. Ils ont rĂ©pondu « non » Ă  55% dans le Haut-Rhin mais sur une participation de 37%; « oui » Ă  67% dans le Bas-Rhin mais sur une participation de 35%, soit 22,9% des inscrits! Les conditions requises (50% des suffrages dans chaque dĂ©partement reprĂ©sentant au moins 25% des inscrits) ne sont pas remplies. Les Alsaciens ont dit « non » Ă  l’Alsace. Avaient-ils au moins de bonnes raisons? Lire la suite de l’article »

« Ceux qui ne sont pas écologistes aujourd’hui sont des fainéants intellectuels »

Écrit le 3 décembre 2012 par Jiceo

• « Ceux qui ne sont pas Ă©cologistes aujourd’hui sont des fainĂ©ants intellectuels. » La sentence est extraite d’un article de RaphaĂ«lle Besse Desmoulières sur son blog du Monde: « L’offensive de MĂ©lenchon sur l’écologie » (01/12/12). L’oracle a donc parlĂ©: « Ceux qui ne sont pas Ă©cologistes aujourd’hui sont des fainĂ©ants intellectuels. » Certes, certes, mais on voit surtout Ă  la lecture des justifications de cette sentence mĂ©lenchonesque qu’il n’est de plus zĂ©lĂ© prosĂ©lyte qu’un nouveau converti. Lire la suite de l’article »

Surprise, surprise ! Nathalie Arthaud agrĂ©gĂ©e d’Ă©conomie et de gestion !

Écrit le 15 avril 2012 par Jiceo

• J’ai failli tomber de cheval (de ma chaise) ce matin-lĂ  (2 avril 2012) Ă  la deuxième phrase de Jean-Jacques Bourdin interviewant Nathalie Arthaud sur BFM-TV : «Vous ĂŞtes candidate Ă  la prĂ©sidentielle pour Lutte ouvrière Nathalie Arthaud. Vous ĂŞtes agrĂ©gĂ©e d’Ă©conomie et de gestion…» What ? Pas possible ? J’ignorais presque tout de Nathalie Arthaud jusqu’Ă  cet instant-lĂ , hormis son statut de novice, Ă©pigone dĂ©signĂ©e de la mère catĂ©chèse Arlette ; celle-lĂ  mĂŞme dont les rodomontades hargneuses se sont momifiĂ©es en un sketch dĂ©risoire avant de se dissiper dans le bruit de fond du monde. Je la savais enseignante Nathalie Arthaud mais agrĂ©gĂ©e d’Ă©conomie et de gestion ! Saperlipopette ! Ai-je bien entendu ? Non seulement agrĂ©gĂ©e d’Ă©conomie mais encore de gestion. Lire la suite de l’article »

Gérald Dahan viré de Rire et Chansons
Ne faisons pas d’un imposteur un martyr

Écrit le 24 février 2012 par Jiceo

• «GĂ©rald Dahan virĂ© de Rire et Chansons après son canular», titre leParisien.fr du 22 fĂ©vrier 2012. Et de prĂ©ciser: «SpĂ©cialiste des canulars politiques, GĂ©rald Dahan s’Ă©tait cette fois attaquĂ© Ă  Nicolas Dupont-Aignan en se faisant passer pour Eric Cantona. Et le candidat de Debout le RĂ©publique est tombĂ© dans le piège: « Si Sarkozy est rĂ©Ă©lu, ça finira dans le sang. Après, ça finira dans la rue. Tu vois le pays supporter encore Sarkozy cinq ans? demande-t-il au faux Eric Cantona (…) François Hollande, c’est un mec bien au fond. Le pansement Hollande est bien mieux que le pansement Sarkozy »».

Et l’auteur de l’article poursuit: «L’humoriste, qui assure qu’on lui avait donnĂ© carte blanche..». AĂŻe, aĂŻe, aĂŻe. VoilĂ  du journalisme Lire la suite de l’article »

Election présidentielle : 500 signatures pour une candidature
L’anonymat des parrainages, voilĂ  le danger

Écrit le 6 février 2012 par Jiceo

• Que Marine Le Pen Ă©prouve de sĂ©rieuses difficultĂ©s Ă  rĂ©unir les 500 parrainages pour valider sa candidature Ă  l’Ă©lection prĂ©sidentielle est une bonne chose. Entendons-nous bien, c’est une bonne chose pour la dĂ©mocratie. Il est assez piquant d’ailleurs d’entendre les intĂ©ressĂ©s (Marine Le Pen n’est pas seule dans la posture de victime de la dĂ©mocratie) se rĂ©clamer de la dĂ©mocratie pour revendiquer la modification des règles du jeu; par exemple en rendant les parrainages anonymes. RĂ©crimination de circonstance puisque pendant des dĂ©cennies cela semblait aller de soi, y compris pour le Front National. Quant au fond, c’est par des procĂ©dures de ce genre -le parrainage rendu public- que la dĂ©mocratie atteste sa nature, manifeste sa vivacitĂ©; prĂ©cisĂ©ment parce qu’ainsi elle se protège elle-mĂŞme et ce faisant son Ĺ“uvre, des dangers qui lui sont consubstantiels. Lire la suite de l’article »

« Articles prĂ©cĂ©dents